vendredi 21 septembre 2012

Un pas de trop

Je vous avais écrit, il y a quelques semaines, que j'avais mis ma relation avec mon amante en mode "sexfriend" pour les raisons expliquées (cfr mon post sexfriend).
Bref, tout se passe pour le mieux dans ma petite bulle, on part même en city-trip à Londres début septembre (nos métiers respectifs nous le permettant). C'était magique, comme à chaque fois. Je crois que c'est même la première fois qu'elle m'a montré autant de marques d'affection après l'amour. Bref, on a vraiment pris notre pied. Le séjour était vraiment nickel aussi. Bien bu, bien visité, bien baisé bien sûr :-). Que demander de plus ?

Pendant ce petit séjour, j'ai glissé encore plus sur la pente de l’amitié, en expliquant, entre autre (pour répondre à ses questions), que oui, j'étais sans doute encore amoureux de ma femme (contrairement à elle avec son mari).
Au retour de notre citytrip, elle m'a expliqué qu'elle ne voyait plus vraiment l'intérêt de notre relation, sur base de ce que je lui avais dit à Londres... En quelques mots, sa relation avec moi avait perdu sa raison, sa motivation.... .
Bref, mon pari sur le "sexfriend" n'était pas le bon. Un pas de trop sans doute, mais un pas vers la clarification... .
Je pense maintenant que la plupart des femmes qui prennent un amant ont, consciemment ou inconsciemment, une envie de se "recaser", de retrouver l'amour de leur "nouvelle vie".

La fin de cette relation est peut-être pour moi salvatrice. Va-t'elle sauver mon couple ? Je pense que partiellement, effectivement, car elle me permet de reprendre de la distance par rapport aux relations homme-femme et à la pérennité de leur relation.
D'un autre côté, je pense qu'à terme, je vais replonger sans doute l'illicité. Pas seulement par goût de l'interdit, mais aussi et surtout pour me protéger, d'une certaine façon. Mon appétit sexuel et mon envie de séduire vont en effet me conduire à faire des fautes lors de soirées entre amis, à la vue de toutes et tous (comme avant). Il sera donc alors plus prudent de canaliser ce démon de minuit en dehors du champ de visibilité... .

18 commentaires:

  1. Je viens encore faire la mouche du coche!lol
    Je crois que ce n'est pas que "les femmes" cherchent forcément à se recaser! c'est peut-être plutôt qu'elles ne (se)cachent pas leurs sentiments contrairement aux hommes souvent (pas toujours, hein!) (pasque c'est bien connu, vu le poids de l'éducation, un homme qui montre des sentiments en dehors de ses liens conjugaux, il pourrait perdre ses couilles, pis en plus il s'est drôlement habitué à celle qui le fait ch... depuis si longtemps que changer, ben pffffff! sans compter les enfants et bouleversifier des habitudes... enfin que sais-je encore!)
    Et donc pour prendre mon cas, je baise sans les sentiments (par exemple depuis un an avec un, ça va merci!), par contre non, je contrôle pas de tomber en amour! et quand je sens que les sentiments pointent le bout de leur nez, je quitte avec plus ou moins de (brio) difficulté, mais je quitte pour pas souffrir trop longtemps, et ça me parait une bonne raison!
    Et par expérience, on baise mieux avec les sentiments, mais les mecs pareil, la seule différence, c'est de ne pas vouloir le dire ("puisque je te dis qu'on est AMIS! merde, quoi!" le fameux "bizzzzzou amicul") et que souvent un homme s'accommode plus facilement de du côté caché; ma théorie, c'est une histoire d'éducation: les petits garçons, on leur dit "profite!" donc ils ont l'habitude d'avoir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière, les petites filles, elles doivent être mignonnes et plaire, alors elles attendent que le crapaud devienne un prince charmant...
    Bon, ça change, on va pas se plaindre!(mais c'est long)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui, en fait je suis Anne O nym et ce bousin me gonfle parce que je n'arrive pas à mettre sous "Anne O nym", mais juste l'adresse de mon blog, je n'ai aps d'autre choix et je déteste pas avoir le choix du coup ça m'agace trop, je ne reviendrai plus commenter à cause de ça ici, voilà, dommage, mais j'y arrive pas!

      Supprimer
    2. Je te rejoins tout à fait... Je rajouterais qu'il est également plus facile de ne pas devoir choisir, d'avoir les deux, c'est tellement mieux. On est au moins sûr de ne pas tromper.

      Supprimer
  2. Je confirme : Le sexe, c'est encore meilleur lorsqu'il y a des sentiments, et encore encore meilleur lorsqu'ils sont partagés. Mais les hommes ne disent pas leurs sentiments, ou alors, après des années ... Mais quand ils le font, ça décoiffe !!! Mais ces messieurs ont leurs petites habitudes auprès de leurs femmes, et ils n'aiment pas le changement ... Doublevie, c'est intéressant ta conception de l'adultère. Comme toi, mon amant a en lui cette envie de séduire, et il avait un certain appétit sexuel que sa femme ne pouvait satisfaire à elle toute seule... C'est comme ça qu'on s'est connus. Mais il pensait que ça n'allait pas durer ... Finalement, les sentiments ont pris le dessus !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, l'espoir fait vivre ! ;-) Je crois que pour ton "bel amant", le physique doit influencer sérieusement le psychique.

      Supprimer
  3. De mon expérience 100% des femmes avec qui j'ai eu des relations ou que j'ai échangé des courriels se sont séparées ou songent à le faire. Pour la très grande majorité des femmes le sexe et l'amour sont la même chose. Alors si le sexe est bon l'amour suit et vice-versa.

    De mon coté mon amante a quitté son conjoint mais nous sommes demeurés amant. Ça fait maintenant 4 ans qu'elle est célibataire. Au début j'ai cru que cela aurait mis fin à notre relation. Mais au contraire ça l'a renforcé. Par contre jamais je n'ai laissé entrevoir que je quitterais ma conjointe pour elle. J'ai toujours été d'une très grande honnêteté à cet effet. Je crois d'ailleurs essentiel dans ce genre de relation de demeurer honnête. On ne joue pas avec les sentiments, et même l'avenir d'une personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, l'honnêteté paie toujours, en tout cas sur le moyen et long terme. Cette relation a été claire, dans les deux sens, dès le départ, mais, au fil du temps (ça fait quand même plus d'un an), les choses ont peut-être évolué pour elle. Suite au prochain épisode, elle a repris contact avec moi... .

      Supprimer
    2. @Bello 4 ans que cela dure avec ton amante ? Je suis impressionnée. Et sans rupture ?

      Supprimer
    3. Oui que oui, quelques ruptures. Mais on a toujours fini par revenir ensemble. Maintenant 5 ans passé en fait.

      Supprimer
    4. De grandes coupures ? C'est toi qui es à chaque fois revenu vers elle ?

      Supprimer
  4. ah ben voilà, tout a été dit en commentaire ! ne pas avoir peur de ses sentiments lorsqu'on est un homme, reconnaître qu'ils peuvent fluctuer mais tant qu'on les éprouve autant le vivre pleinement et ... être honnête !

    serieuse remise en question pour vous donc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigit mais je crois que dans une relation illicite, il y aura toujours une part d'ombre, voulue ou pas. Si la relation est adultérienne et qu'elle perdure dans le temps, c'est que le choix n'est pas clair... .
      Comme expliqué dans des posts précédents (et par Anne O'nym plus haut), je ne recherche pas / ne veux pas l'Amour dans ma double vie. Je me cloisonne alors tant que je peux à ce niveau... mais je suis clair, dès le début de la relation.

      Supprimer
  5. Je trouve l'attitude de cette femme exemplaire. C'est très bien que tu lui aies explicité comment "tu fonctionnes", comme ça, elle a pu faire un choix en connaissance de cause et elle a fait le bon choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais elle le sait depuis le début, mais des "refresh" de temps à temps sont utiles, apparemment. Dans tous les cas, des mises au point sont toujours utile, dans toutes les relations. Et pour cela, rien de telle qu'une bonne petit crise !
      Le bon choix, oui, par rapport à ce qu'elle attendait de notre relation ou de moi.
      A la lumière d'une vie normale, tout est différent, mais à l'ombre de celle-ci, ne nous demandez pas d'avoir la même visibilité, clairvoyance sur la relation que l'on mène.

      Supprimer
  6. "ne nous demandez pas"? qui demande à qui???
    Ce que je trouvais "exemplaire", c'est qu'elle ait assumé de ne pas vouloir du rôle de sex-friend. C'est tout. je ne crois pas qu'il suffise de "dire" certaines choses pour "être clair", il faut que les actes suivent et des petits séjours comme ceux que tu décris ne correspondent pas, dans la plupart des cas, aux relations "sex-friends". Par conséquent, je suppose qu'elle a compris qu'il y avait comme une ambivalence ou du moins que ça allait devenir compliqué pour elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlais de manière générale.
      Effectivement, nos City-trip ressemblent plus à une histoire de romance... Je t'avoue ne pas l'avoir vu comme ça. Je dois être complètement perverti... Pour moi, c'était juste une super occasion pour avoir plus de temps pour nos galipettes... . On pas le même prisme ou je dois vraiment avoir deux glands à la place des yeux.
      Elle n'est pas amoureuse (ou bien elle cache très bien ses sentiments), juste une vision différente de cette relation et de son évolution.
      Pas assez de retour, autre que sexuel, peut-être... J'avoue ne pas m'investir sur beaucoup d'autres plans autre que le cul. Mais, toujours beaucoup de respect, de tendresse et de générosité.
      A voir... on devrait quand même se revoir d'ici une semaine. Cette relation de plus d'un an méritait quand même plus qu'un email pour une rupture. Le contact a été repris.

      Supprimer
  7. Je rejoins ce que vient d'écrire Cristina... Et j'admire le courage de cette femme d'assumer son choix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avoue que, même si je n'ai pas tout compris sur ce qu'elle veut de notre relation, j'ai apprécié sa franchise et détermination. Au fait, assez égoïstement, je préfère cette situation que l'inverse. Je suis un peu dans le cas d'Anne-o'nym (/Ahuummm) - cfr 1er commentaire.

      Supprimer